- CIPI MAGIE

Aller au contenu

Menu principal :

l'association
Le présent règlement intérieur a été adopté à l'Assemblée Générale du 26/4/97
Et modifié lors de l'Assemblée Générale du 26 avril 2008  
    
Préambule
      Ce règlement intérieur a pour but de définir le fonctionnement de l'Association loi 1901 C.I.P.I. ( Centre International de la Prestidigitation et de l'Illusion ) créée le 1/1/89, et précise certains détails en complément des statuts.
      Pour tenir compte des adaptations nécessaires au bon  fonctionnement de l'Association, les modifications envisagées sont  proposées par le Conseil d'Administration puis validées par l'Assemblée  Générale. C'est notamment le cas pour tous les éléments chiffrés des  articles 7, 9, 13 et 14 ci-après. Se reporter donc à chaque fois, au  compte rendu de réunion de l'Assemblée Générale.
      
Buts et composition du C.I.P.I.
      
article 1er : les buts
      
Le C.I.P.I. a pour but de développer la pratique de l'art  magique en organisant des stages de formation et de perfectionnement  pour magiciens professionnels et amateurs. Son siège est situé à la  Maison de la Magie, 1 place du château, 41000 BLOIS.
        Les magiciens débutants ne sont pas admis, sauf à être  dûment parrainés par un membre du C.I.P.I., lui-même magicien reconnu,  après accord du Président.
        Les stagiaires mineurs doivent être munis d'une autorisation  parentale pour participer. Le C.I.P.I dégage toute responsabilité en ce  qui concerne le transport, l'hébergement, le temps libre en dehors des  heures de stages, dans la mesure où ces jeunes ne seraient pas  accompagnés (parents, adultes qui en auraient accepté la  responsabilité...)
      
article 2 : l'Assemblée Générale
      
L'Assemblée Générale ordinaire est réunie, sauf  dispositions particulières prévues aux statuts, au moins une fois par  an. Elle a lieu, en principe, lors du premier stage de l'année A+1.  Seuls les membres à jour de leur cotisation pour l'année considérée sont  convoqués. Ils peuvent siéger ou se faire représenter (pouvoir  nominatif à un membre 1 présent). Le nombre de pouvoirs reçus n'est pas  limité par les statuts.
  L'ordre du jour est adressé au moins quinze jours avant la date de  réunion. Il prévoit au minimum le rapport moral, le bilan financier y  compris le rapport du vérificateur aux comptes, les questions diverses,  ainsi que la validation du montant des cotisations.
  L'Assemblée Générale ordinaire peut notamment délibérer et proposer  les modifications aux statuts et au règlement intérieur selon les  modalités prévues à l'article 12 des statuts. En cas de dissolution de  l'Association, une Assemblée Générale extraordinaire est convoquée,  conformément aux articles 13 et 14 des statuts.
      
article 3 : composition du Conseil d'Administration
      
Le Conseil d'Administration est composé de membres élus  tous les trois ans par l'Assemblée Générale. Leur nombre, fixé par  l'Assemblée, est au minimum de 10 personnes, dont sept d'entre elles  sont élues également pour trois ans pour composer le Bureau : 1  président, 2 vice-présidents, 1 secrétaire, 1 trésorier, 1 secrétaire  adjoint, 1 trésorier adjoint. Les autres membres sont appelés « membres  du Conseil d'Administration ». Ils peuvent, à ce titre, se voir confier  une mission spécifique.
  Chacun des membres du Conseil d'Administration - et donc du Bureau -  doit être à jour de sa cotisation annuelle pour pouvoir siéger. Le  mandat se perd en cas de non-règlement de la dite cotisation, un  exercice donné. Le remplacement du membre défaillant est proposé par le  Conseil d'Administration. Il est appelé à siéger dès sa nomination en  attendant la validation par l'Assemblée Générale ordinaire suivante. Son  mandat se termine au moment où devait se terminer le mandat du membre  défaillant.
  Un vérificateur aux comptes est élu par l'Assemblée Générale tous les  trois ans. Ce dernier ne fait pas partie du Conseil d'Administration. En  cas de vacance, il est remplacé par l'Assemblée Générale ordinaire  suivante, jusqu'à la date normalement prévue pour les nouvelles  élections.
      
article 4 : rôle du Conseil d'Administration
      
Le Conseil d'Administration est responsable du bon  fonctionnement de l'Association, conformément aux statuts et au  règlement intérieur. Il est notamment chargé de préparer l'ordre du jour  de l'Assemblée Générale, et de proposer le montant des cotisations de  l'année suivante.
  Les membres du Conseil d'Administration, donc du Bureau, doivent  assurer la promotion du C.I.P.I. à chaque occasion de rencontres,  réunions ou congrès avec les magiciens. C'est sur leurs proposition s  que le Président engage les animateurs futurs.
  Le Président peut être mandaté par le Conseil d'Administration pour  contracter des accords de partenariat avec des sociétés magiques ou  autres organismes dans le cadre de sa mission. C'est ainsi qu'en 1993,  le C.I.P.I. a signé un accord de partenariat avec l'Association  Française des Artistes Prestidigitateurs (AFAP ) devenu depuis  Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs (FFAP), dont le  Président en exercice est Président d'honneur du C.I.P.I. A ce titre, un  membre actif de la FFAP , est désigné à chaque renouvellement du Bureau  par son Président pour le représenter - en tant que membre de droit,  avec droit de vote - aux Assemblées Générales du C.I.P.I.
      
article 5 : dissolution du C.I.P.I.
      
En cas de dissolution du C.I.P.I., il sera procédé à sa liquidation dans les conditions suivantes:
  -          proposition de vente des biens et actifs aux membres à jour de leur cotisation,
        -          remboursement des frais prévus engagés par les membres du Conseil d'Administration, sur justificatifs,
        -          remboursement des arrhes versées par des stagiaires inscrits à de futurs stages programmés,
        -          règlement des factures impayées aux fournisseurs,
        -          paiement, à l'amiable, des contrats dénoncés avec les animateurs futurs engagés,
        Il sera fait don de l'excédent éventuel à la FFAP (siège), sauf  les supports de travail filmés des stages qui ne peuvent être cédés et  qui seront détruits (sous contrôle d'huissier).
      
Les stages.       
article 6 : le déroulement des stages
      
Les stages doivent se dérouler dans les règles  déontologiques propres à l'art magique. Ils sont animés par de grands  professionnels reconnus, après engagement par contrat signé du Président  prévoyant notamment le montant du cachet, la nature des frais  remboursés (SNCF, hôtel, repas...), les dates, les conditions de  déroulement.
  Les stages ont lieu, en principe, le week-end à des dates convenues  avec les animateurs, du samedi (9h/12h - 14h/17h30) au dimanche (9h/12h -  14h/16h30), avec pauses à chaque demi-journée. Le lieu du stage est  communiqué (lettre de convocation) aux stagiaires inscrits environ cinq  ou six semaines avant, avec tous les éléments nécessaires à son bon  déroulement. Le Maître de stage est invité à rencontrer, la veille du  stage pour dîner, quelques membres du Bureau, pour arrêter les derniers  détails de l'organisation.
  Le prix des stages et les différents tarifs (pour les adhérents, les  non adhérents, les conditions spéciales ‘'congrès'', etc.) sont fixés  chaque année par le Conseil d'Administration. Le futur stagiaire doit,  lors de son inscription, verser un minimum d'arrhes ainsi que sa  cotisation annuelle, et acquittera le coût total prévu, un mois avant le  stage à réception de sa lettre de convocation. Les arrhes ne sont pas  remboursées en cas de non participation, sauf cas de force majeure sur  justificatifs (maladie par ex.). Exceptionnellement, le C.I.P.I. accepte  un report des arrhes pour un stagiaire non encore inscrit au moment de  l'avis d'indisponibilité de participer. C'est au membre inscrit  indisponible de trouver lui-même son remplaçant auprès duquel il  récupère ses arrhes. et d'aviser le C.I.P.I. (secrétaire ou trésorier).
  Un stagiaire qui ne désire pas suivre un stage en totalité doit néanmoins en acquitter le coût total.
  Certains stages, dont le thème défini le nécessite, peuvent être  ouverts aux partenaires (qui sont alors considérés comme accompagnants) à  des conditions particulières fixées par le Bureau.
  A titre promotionnel, le Président peut inviter gracieusement des  personnes influentes (présidents d'associations magiques par exemple)  pour leur faire découvrir l'intérêt des stages pour leurs adhérents.
      
articles 6 bis : lieu de déroulement habituel des stages.
      
Les stages se déroulent habituellement à la Maison de la  Magie. Ces lieux étant ouverts au public, notre présence ne doit en  aucun cas perturber son fonctionnement. Il convient donc de respecter le  règlement intérieur propre à cet établissement dont les principaux  articles nous concernant sont les suivants :
        -          Respect des horaires d'ouverture et de fermeture.
        -          Tout accès en dehors des heures d'ouverture, se fera accompagné  d'un membre du personnel ou d'un agent de sécurité nommé par la Maison  de la Magie.
        -   Interdiction de fumer dans tout le bâtiment.
        -          Interdiction, dans le cadre d'une prestation magique à effectuer  lors d'un stage, d'utiliser tout effet pyrotechnique sans autorisation  préalable du responsable de la Maison de la Magie.
        -          Respect de la propreté de la salle qui nous est confiée (sols, murs…) et des autres locaux de la Maison de la Magie.
        -          Utilisation des téléphones portables limitée à la salle réservée pour le stage (en dehors des heures de cours)
        -          D'une façon générale, respect des locaux, du matériel exposé, etc.
        -         Enfin le port du badge remis en début de stage est obligatoire .  Il donne la possibilité d'accéder à tous les lieux ouverts au public et  au spectacle dans le grand théâtre. Toutes les limitations d'accès  signalées sont à respectées sans restriction.
      
article 7 : support de travail filmé
      
Les stages sont, avec autorisation du Maître de stage qui  en reçoit une copie, filmés en exclusivité par le C.I.P.I. qui reste  propriétaire des images. Une compilation est proposée aux stagiaires  ayant effectivement suivi le stage (ou la partie filmée correspondant à  la journée suivie) et qui s'engagent sur l'honneur à ne pas la diffuser  ni dupliquer. Ce support de travail filmé permet de re-travailler chez  soi les effets et démonstrations appris. Une partie du prix de vente aux  stagiaires, fixée à l'Assemblée Générale revient - hors cachet - au  Maître de stage, à titre de droits. Ce support filmé ne peut pas être  acquise par les personnes invitées dont il est question plus haut. Un  exemplaire de chaque support de travail filmé est détenu chez le  Président (archive).
  Le stagiaire qui participe à la totalité des stages d'une année donnée  se verra offrir gracieusement le support de travail filmé du dernier  stage par le C.I.P.I. qui réglera par ailleurs, sur son compte, la part  revenant à l'animateur.
  Dans la mesure du possible, le C.I.P.I. engagera des Maîtres de stage  qui acceptent d'être filmés. Toutefois, si l'animateur le souhaite  certains effets ou routines ne figureront pas sur la compilation finale  (par exemple, effet nouveau non encore commercialisé...)
      
article 8 : vente de matériel
      
Tout commerce proposé par les stagiaires est interdit  dans la salle de stage. Seules sont autorisées les ventes de matériels,  ouvrages, vidéos proposés par le Maître de stage (sous sa  responsabilité),
      
article 9 : la soirée entre nous
      
Le samedi soir, après le repas, est organisée la ‘' soirée entre-nous'' .  C'est un moment privilégié d'échanges durant lequel les stagiaires  peuvent présenter librement (dans les limites des conditions de sécurité  de la salle où on se trouve) les routines ou effet de leur choix… dans  le but de progresser en bénéficiant des conseils de tous (Maître de  stage et autres stagiaires) ou, tout simplement, de divertir ses amis.
  Cette réunion n'est pas publique. Ne peuvent y assister que les  stagiaires, leur accompagnant, les organisateurs et des invités (du CIPI  ou de la Maison de la Magie). Les exceptions seront définies par le  Conseil d'Administration et devront être préalablement validées par le  Président.
  Les modalités d'organisation varient suivant les stages (dans certains  la soirée peut être une continuité du stage) elles figureront sur le  contrat du Maître de stage et dans les lettres de convocation des  stagiaires.
  Le C.I.P.I., dans le cadre de son partenariat, est autorisé à faire  passer l'examen d'entrée à la FFAP à un membre de l'association. Cet  examen comporte la présentation, devant un jury composé de cinq membres,  dont le Président du C.I.P.I. (Président du jury) l'animateur du stage  et trois autres personnes présentes, membres de la FFAP, d'un numéro au  choix du candidat. Ce numéro doit comprendre un minimum de techniques du  répertoire classique. Le candidat doit aussi démontrer quelques  connaissances magiques générales ainsi qu'un minimum de connaissance sur  l'histoire de la Magie. En aucun cas, le C.I.P.I. n'accorde un examen  sur notoriété.
      
La promotion du C.I.P.I.
      
article 10 : la communication
      
Le C.I.P.I. doit en toutes circonstances se faire connaître plus, mais il doit faire parler  de lui sans arrêt. C'est ainsi que diverses revues magiques françaises  communiquent le programme avec les dates des différents stages, d'autres  acceptant en plus de publier nos comptes-rendus.
  Les présidents d'association sont également une cible qui permet de  donner de l'information aux adhérents des différentes filiales de la  FFAP et ceux du CFI.
  La promotion du C.I.P.I. est l'affaire de tous les membres du bureau  et du Conseil d'Administration mais aussi de l'ensemble de ses  adhérents.
      
article 11 : les stages offerts
      
Le C.I.P.I., dans le cadre de sa promotion, offre des  stages gratuits lors de certains concours de magie. Ces prix sont  attribués suivant des modalités définies par les organisateurs de ces  concours et sur propositions des jury de ces concours.
  Par exemple chaque année :
  -          2 stages sont offerts aux concours du congrès national de la FFAP (dans le cadre de notre partenariat),
        -         1 stage est offert à l'un des concours annuels du CFI, cette association en offrant elle-même un second en retour.
        Toujours dans un souci de promotion, d'autres stages peuvent  également être proposés à des associations magiques (locales ou  régionales), organisatrices de concours à caractère magique.
      
article 12 : la présence au congrès national de la FFAP
      
Chaque année, le C.I.P.I. est présent au congrès national  de la FFAP pour présenter le programme de l'année suivante. Le stand  est offert gracieusement par cette association, dans le cadre de notre  partenariat, et notre publicité figure dans les pochettes des  congressistes. Pour rencontrer les magiciens, leur faire connaître et  expliquer notre action et prendre les inscriptions des stages programmés  une permanence est assurée par les membres du bureau ou du CA pendant  toute la durée du congrès. Dans le cadre de notre partenariat avec la  FFAP, un tarif promotionnel est accordé pour les inscriptions prises  pendant le congrès.
  Cet événement est mis à profit pour prendre des contacts (ou plus) avec de futurs Maîtres de stages.
      
Le fonctionnement
      
article 13 : les remboursements de frais.
      
Toute dépense importante (achat de matériels par exemple)  doit être entérinée par le Conseil d'Administration. Les dépenses  nécessaires au fonctionnement courant de l'association (secrétariat,  affranchissements postaux, etc.) sont remboursées sur justificatifs  (factures).
  Les types de dépenses liées à l'organisation des stages (transport,  hébergement, etc.) ainsi que les modalités de remboursement sont, sur  proposition du Conseil d'Administration, validées par l'Assemblée  Générale.
  Les dépenses de fonctionnement (le C.I.P.I. est une association gérée  par des bénévoles, mais certains frais engagés par ceux-ci font l'objet  de remboursement. Le type de dépenses donnant droit à un remboursement  et les modalités de ces remboursements sont, sur proposition du Conseil  d'Administration , validés par l'Assemblée Générale.
      
article 14 : les événements divers
        Une enveloppe est fixée chaque année pour les cas de figure suivants :
        Un cadeau lors d'une naissance
        Un cadeau ou une participation lors du mariage d'un membre ou d'un de ses enfants
        Une gerbe de fleurs ou une plaque lors d'un décès (conjoint ou enfant).
      
Article 15 : liste des éléments à valider chaque année en Assemblée Générale
        Afin de faciliter le travail de la préparation de l'Assemblée  Générale, tous les éléments ‘'fluctuants'' à réactualiser chaque année  sont regroupés dans le liste ci-dessous :
  -          Cachet des Maîtres de stage.
        -   Grille de tarifs des stages.
        -          Prix du support de travail filmé.
        -   Modalités de fonctionnement des stages et de la soirée entre-nous.
        -         Remboursement des frais engagés.
        -   Valeur : cadeau naissance / cadeau mariage / gerbe de fleurs (ou autre) lors d'un décès.
      
      
(1) à jour de sa cotisation au moment des faits
 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu